Francais

Perte de poids et hypnose

weightLes preuves

Il y a au moins 6 études différentes qui ont investigué l’effet de l’hypnose sur la perte de poids. Comme la majorité des utilisations cliniques de l’hypnose, ce n’est pas un traitement en soi mais il peut être ajouté aux autres traitements comme les thérapies cognitivo-comportementales (TCC). Le nombre d’études est suffisant pour faire une méta-analyse.

La première méta-analyse publiée par Kirsch, Montgomery & Saperstein en 1995 a conclu que:

"l’ajout d’hypnose augmente de façon substantielle l’efficacité du traitement."

Ils ont noté que les participants du groupe hypnose semblaient particulièrement bien au long cours, en particulier ils continuaient à perdre du poids après la fin du traitement.


Allison & Faith (1996) ont fait des critiques de cette méta-analyse, en notant que certaines tailles d’effet étaient particulièrement larges et variables, que le suivi n’était disponible que pour une étude et que toutes les études n’étaient pas réalisées sur des patients obèses. Ils ont ré-analysé les données originales et ont conclu que lorsque l’hypnose est associée à la TCC, il y a une taille d’effet mineure. En considérant une littérature plus large, ils ont conclu:

"il n’y a actuellement pas de panacée pour le traitement de l’obésité et… l’hypnose n’est pas une exception."


En réponse à la nouvelle analyse d’Allison & Faith, Kirsch ré-analyse à son tour les données en ajoutant des données obtenues des auteurs de 2 des études originales. Il conclut que « l’addition de l’hypnose apparait avoir un effet substantiel et significatif sur le résultat de la TCC pour la perte de poids ». Il concède que la perte de poids dans les différents groupes est petite dans toutes les études, mai que:

"néanmoins, la perte de poids moyenne rapportée dans les 5 études indique que l’hypnose peut plus que doubler l’effet d’une TCC."


La table ci-dessous montre la perte de poids (en kilos) à la dernière visite pour les 5 études inclues dans l’analyse de Kirsch. La dernière colonne, est la taille de l’effet, une mesure standard qui permet de comparer combien l’effet d’un traitement est fort à travers différentes études. Le principe de base de Cohen pour les tailles d’effet est que 0,2 est petit, 0,5 moyen et 0,8 est grand (bien qu’il faille regarder cette règle avec précaution-surtout lorsque la taille des échantillons est petite).

 

StudyNumber of ParticipantsWeight Loss (kg) at Follow-UpEffect Size
 Hypnosis ConditionControl ConditionHypnosis conditionControl Condition 

Bornstein & Devine (1980)

9

9

6.12

3.48

0.67

Deyoub & Wilkie (1980)

17

18

2.72

2.40

0.11

Wadden & Flaxman (1981)

10

10

2.08

2.76

-0.28

Bolocofsky et al (1985)

57

52

9.90

3.09

1.52

Barabasz & Spiegel (1989)

16

14

3.40

1.30

0.68

Average across all studies

 

 

6.75

2.73

0.98

 

 

Home
About & contact
News

Language
English
Francais
Information
What is hypnosis?
Definitions of hypnosis
Types of suggestion
FAQ
Scientific theories of hypnosis
History of hypnosis
Animal hypnosis
Key people in hypnosis
Demand characteristics
Research
Scientific research
States of consciousness
Neuroscience
Modification of suggestibility
Attention and hypnosis
Pain research
Hypnosis as a research tool
Genes and hypnotizability
Hypnotherapy
What is hypnotherapy?
Is it effective?
Finding a therapist
Depression
Irritable bowel syndrome
Pain
PTSD
Smoking
Surgery
Weight loss
Resources
Hypnosis research papers
Suggestibility scales
Scripts
Videos
Forum
Organisations
Journals
Book reviews

© 2007-2017 Dr Matthew Whalley