Francais

Est-ce que l’hypnose marche? Les preuves cliniques

Les preuves de l’efficacité des thérapies psychologiques comme l’hypnose viennent de formes variables, certaines plus fiables que d’autres. L’utilisation de l’hypnose pour une variété de conditions est revue dans ces pages et la qualité des preuves est discutée. Dit simplement, nous pouvons dire qu’une thérapie est efficace s’il existe de nombreuses preuves et si ces preuves sont le moins contradictoires entre elles. De plus, plus la qualité ou la rigueur d’une recherche est haute (par ex, essai randomisé contre études de cas) plus la preuve est puissance.

Nous pouvons classer la qualité de différent type de preuves, dans ce cas les recherches incluant de l’hypnose, en fonction de leur fiabilité. Un classement de cette sorte en psychologie doit inclure :

 

DescriptionFeaturesReliability

Systematic review

Finds all of the relevant studies according to clear inclusion criteria. Tries to appraise, select and synthesise all of the high quality research relevant to that question.

High

Meta-analysis

Finds all of the relevant studies according to clear inclusion criteria. Groups the key results (in the form of 'effect sizes') from lots of studies

High

Randomised-controlled trial

Randomises groups of participants to receive either treatment A or treatment B

Medium

Controlled trial

Participants receive treatment A or treatment B but are not randomised to each group.

Medium

Uncontrolled trial

No participants receive a placebo or alternate therapy

Lower

Single case study

More or less detailed report on how a patient or group of patients responded to a particular therapy. Can be improved with good reporting of baselines

Lower

Cependant, alors que des classements de ce genre nous permettent d’évaluer la fiabilité de certaines preuves, les cliniciens doivent souvent baser leurs décisions de traitements sur des données imparfaites. Ils peuvent décider des traitements sur leur expérience clinique. La clé est de rester ouvert aux nouvelles preuves lorsqu’elles sont accessibles.

Meta analyse de l’hypnose

Plutôt que de regarder es études individuelles pour essayer de juger de l’efficacité d’un traitement, une méta-analyse combine les résultats de nombreuses études afin d’obtenir une estimation plus fiable de l’efficacité d’un traitement grâce à un effet de taille. L’effet de taille réfère à la différence entre les groupes en unité de déviation standard sur une distribution normale. Cohen (1988) a défini la magnitude des effets de taille, un effet de taille de 0,2 est petit, un effet de 0,5 est moyen et un effet de 0,8 est important. Les critères d’inclusion sont définis à l’avance (e.g. je pourrais décider de ne regarder que les études qui investiguent les effets de l’hypnose sur la douleur et qui rapportent des statistiques utiles, ou seulement décider de regarder les études qui ont un standard de qualité) et toutes les études qui ont ces critères sont incluses. Les études menées sur de grands échantillons peuvent être juger plus fiables et peuvent ainsi avoir plus de poids dans la méta-analyse. Une méta-analyse à l’avantage de cumuler les effectifs de chaque étude qui investigue le même phénomène. Cependant les méta-analyses ne sont pas sans problème, par exemple la difficulté d’agréger à travers des types d’études différents, la difficulté de classer les études, et le problème des biais de publication. Certaines de ces critiques sont considérées par Roth & Fonagy (2005).


Un certain nombre de méta-analyses ont été effectuées pour considérer l’efficacité de l’hypnose:

Kirsch, I., Montgomery, G., & Sapirstein, G. (1995). Hypnosis as an adjunct to cognitive-behavioral psychotherapy: A meta-analysis. Journal of Consulting & Clinical Psychology, 63, 214-220. 

Dans cette méta analyse, les études n’étaient considérées que si l’hypnose était utilisée comme ajout à une thérapie cognitivo-comportementale (TCC). Cette approche est consistante avec la vision que l’hypnose n’est pas une thérapie en soi, mais plutôt qu’elle renforce des thérapies déjà efficaces. Les études menées sur une variété de patients avec un éventail de troubles ont été inclus dans la méta-analyse. Les problèmes traités incluaient la phobie, l’obésité et la douleur et il est important de noter que les résultats ne sont pas spécifiques d’un seul symptôme. Les résultats ont montré que l’addition d’hypnose augmente l’effet du traitement, avec une moyenne de 70% d’amélioration. Les résultats étaient particulièrement importants pour les études sur l’obésité et les effets de taille étaient légèrement plus bas pour les autres traitements.

 

Lynn, S. J., Kirsch, I., Barabasz, A., Cardeña, E., & Patterson, D. (2000). Hypnosis as an empirically supported clinical intervention: The state of the evidence and a look to the future. International Journal of Clinical and Experimental Hypnosis, 48, 235-255.

 

Flammer, E., Bongartz, W. (2003). On the efficacy of hypnosis: A meta-analytic study. Contemporary Hypnosis, 20, 179-197.

Cette méta-analyse incluait les résultats de 57 essais randomisés qui comparaient des patients traités uniquement par hypnose contre soit un groupe sans traitement soit un groupe de patients traités par une procédure médicale classique. Un effet de taille moyen de d = 0 ,56 était observé indiquant la supériorité de l’hypnose, ceci étant  à mettre dans le contexte d’une comparaison avec des groupes sans traitement ou avec traitement standard. Sur les 6 études qui rapportent des corrélations entre l’hypnotisabilité  et l’efficacité, la moyenne du coefficient de corrélation était r = 0,44, indiquant que les personnes hautement susceptibles à l’hypnose bénéficiaient plus de l’hypnose que les personnes peu hypnotisables.  

 

Home
About & contact
News

Language
English
Francais
Information
What is hypnosis?
Definitions of hypnosis
Types of suggestion
FAQ
Scientific theories of hypnosis
History of hypnosis
Animal hypnosis
Key people in hypnosis
Demand characteristics
Research
Scientific research
States of consciousness
Neuroscience
Modification of suggestibility
Attention and hypnosis
Pain research
Hypnosis as a research tool
Genes and hypnotizability
Hypnotherapy
What is hypnotherapy?
Is it effective?
Finding a therapist
Depression
Irritable bowel syndrome
Pain
PTSD
Smoking
Surgery
Weight loss
Resources
Hypnosis research papers
Suggestibility scales
Scripts
Videos
Forum
Organisations
Journals
Book reviews

© 2007-2017 Dr Matthew Whalley