Francais

Les questions fréquentes sur l’hypnose 

Qu’est ce que l’hypnose ?

C’est une question difficile à laquelle il n’existe pas de réponse simple et concise. Certains le définissent comme un état altéré de conscience mais comme personne n’est vraiment d’accord sur la définition de la conscience, on tourne en rond. Lorsqu’on parle d’hypnose, on fait souvent aussi bien référence à la sensation de relaxation, de focalisation et d’absorption associée à la « transe » (bien que de nombreuses personnes n’aiment pas ce terme) qu’aux étranges comportements qu’une personne hypnotisée peut avoir – qui sont les produits de « suggestions ». Pour plus de détails, je vous invite à lire la page «  définitions ».

 

N’importe qui peut être hypnotisé ?

Oui, tout le monde est hypnotisable dans une certaine mesure – certains plus que d’autres. La susceptibilité à l’hypnose peut être mesurée avec des échelles de susceptibilité. Les chercheurs classent les sujets en  hautement,  moyennement et peu hypnotisables. Environ 80% des gens sont moyennement hypnotisables ce qui signifie qu’ils peuvent ressentir une partie des effets des suggestions hypnotiques et pourront bénéficier de cette technique dans un cadre clinique si nécessaire. 10% de la population est considérée comme extrêmement hypnotisable et ressent de profondes modifications des sensations et des perceptions sous hypnose. Les derniers 10% sont peu hypnotisables et ne répondent pas aux suggestions (cependant il existe des programmes d’entraînement qui ont pour but d’augmenter la susceptibilité de ces sujets à l’hypnose).

 

Est-ce que l’hypnose peut être dangereuse ?

L’hypnose n’est pas dangereuse en soit, mais si elle n’est pas bien utilisée, elle peut amener à des effets délétères. Les risques associés à l’hypnose (par exemple, certains participants rapportent de temps en temps des maux de tête) ne sont pas différents de ceux qui surviennent lorsque vous assistez à un cours universitaire (Lynn, Myer & Mackillop, 2000).
Des complications peuvent survenir à cause d’une faute technique de l’hypnotiseur ou à cause d’une conception erronée de l’hypnose par le sujet. Pour une discussion complète des dangers potentiels de l’hypnose, je vous invite à lire la page : False Memory Syndrome’s website link.

 

Est-ce que l’hypnose peut me faire faire des choses que je ne souhaite pas faire ?

Une réponse simple est non, vous ne ferez pas des choses que vous ne souhaiteriez pas sous hypnose. En hypnose, vous conservez le pouvoir sur vos capacités à répondre aux suggestions. Si vous vous autorisez à suivre l’hypnotiseur et que vous agissez sur une suggestion, vous aurez sans doute l’impression que les choses se réalisent d’elles mêmes. 
Orne et Evans (1965) ont réalisé une étude pour voir s’ils pouvaient faire réaliser des actes antisociaux, comme jeter de l’acide au visage de quelqu’un (un assistant de recherche dans le cas présent). Le récipient censé contenir de l’acide ne contenait que de l’eau mais les sujets n’en étaient évidemment pas informés. Ils trouvèrent que 5 sujets hautement hypnotisables sur 6 jetèrent effectivement l’acide. A 6 sujets catégorisés comme peu hypnotisables à qui ils avaient demandé de simuler l’hypnose, 6 jetèrent l’acide. Cette expérience montre que ce n’est un fait spécifique de l’hypnose que de réaliser des actes antisociaux, mais plutôt quelque chose qui aurait à voir avec le contexte social d’une expérience scientifique. La logique de cette étude est que si vous pouvez convaincre des gens de commettre des actes antisociaux sans hypnose alors il n’est nécessaire de faire appel à l’hypnose pour expliquer ce que les gens font (pour plus d’informations concernant les rapports d’autorité je vous conseille de lire : Stanley Milgram’s expérience.)

 

Est-ce l’hypnose est semblable au sommeil ?

La réponse courte est non. Bien que le mot hypnose vienne du dieu grec du sommeil, Hypnos (frère jumeau de Thanatos), les études montrent que le sommeil et l’hypnose sont différents. Les études de l’activité cérébrale ont en effet montré que les patrons caractéristiques de l’activité cérébrale associés au sommeil n’ont jamais été trouvés chez des sujets sous hypnose. Pour l’observateur, l’hypnose peut apparaître comme le sommeil car les suggestions de relaxation sont souvent utilisées pour induire l’hypnose, mais la personne sous hypnose est dans un état proche de la veille.

 

Que ressent-on sous hypnose ?

La réponse est sans doute que l’hypnose est une expérience tellement personnelle qu’il est difficile de le dire. La plupart des hypnotiseurs utilisent des éléments de relaxation, les sujets associent souvent l’hypnose avec un sentiment de détente. Différentes personnes ont toutes sortes de sensations corporelles en réponse aux instructions de relaxation – certains sentent leur corps lourd alors que d’autres se sentent légers comme s’ils flottaient. Mentalement, les sujets ont aussi toutes sortes de sensations. Ils rapportent souvent un sentiment d’absorption et de focalisation, sans effort à faire. Comme des instructions d’imagerie mentale sont souvent utilisées, les sujets peuvent avoir des expériences saisissantes (‘vivid’) – et beaucoup d’entre eux ont la sensation ‘comme s’ils y étaient’.

 

Est-ce que je peux rester bloqué sous hypnose ?

Il n’existe aucune évidence que quelqu’un soit un jour rester « scotché » sous hypnose. Le pire qu’il puisse arriver serait de s’endormir et de se réveiller ‘déshypnotisé’ ! des études ont été réalisées dans lesquelles les sujets été hypnotisés, et les expérimentateurs quittaient la pièce en prétextant un problème urgent, les sujets été alors observés à leur insu. Dans tous les cas, les sujets se réveillaient spontanément, les sujets hautement hypnotisables mettant juste un peu plus de temps que les autres.
   
Afin de mieux comprendre l’hypnose et ses phénomènes parallèles, vous pouvez vous reportez à la page recherche. Dans cette section du site il y a des résumés des principales expériences, les principaux résultats, et une description des différentes théories de l’hypnose.

 

Home
About & contact
News

Language
English
Francais
Information
What is hypnosis?
Definitions of hypnosis
Types of suggestion
FAQ
Scientific theories of hypnosis
History of hypnosis
Animal hypnosis
Key people in hypnosis
Demand characteristics
Research
Scientific research
States of consciousness
Neuroscience
Modification of suggestibility
Attention and hypnosis
Pain research
Hypnosis as a research tool
Genes and hypnotizability
Hypnotherapy
What is hypnotherapy?
Is it effective?
Finding a therapist
Depression
Irritable bowel syndrome
Pain
PTSD
Smoking
Surgery
Weight loss
Resources
Hypnosis research papers
Suggestibility scales
Scripts
Videos
Forum
Organisations
Journals
Book reviews

© 2007-2017 Dr Matthew Whalley